L'IWARM Jacket SL, la chaleur de nos gants sur vos épaules

Nous sommes heureux de vous présenter notre toute nouvelle doudoune chauffante : La IWARM Jacket SL. Cette veste est la nouvelle venue chez les produits Racer. Son nom « IWARM » fait référence à toute notre gamme chauffante de gants, qui se diversifie avec l’arrivée de cette doudoune. Dotée d’une technologie de chauffe qui peut être comparable à celle de nos gants, cette doudoune sans manches est faite pour vous garder au chaud par tous les temps. Petit aperçu de cette veste sous toutes ses coutures et intervention de Anka Plavosin la cheffe de produit en charge de la conception de la doudoune. 

 Une doudoune et son utilisation : 

k

Commençons par le commencement. Pour quelles pratiques est faite cette doudoune ? Uniquement pour la ville ou multiusages ? 

Notre doudoune est disponible dans la catégorie Lifestyle de notre site. Cependant il est tout à fait possible de l’utiliser dans des conditions sportives comme en freeride, Randonée, parapente ou équitation. La doudoune ayant une autonomie maximum de 7 heures, elle est prédisposée à être utilisée sur des sorties à la journée. Le système chauffant de la doudoune saura vous réchauffer à la température idéale sur vos sorties. Très bons pratiquants, pratiquants moyens ou encore débutants cela ne change rien. La veste Racer peut s’adapter au niveau de pratique de chacun.

Un système de chauffe :

 

La doudoune contient 3 zones de chauffe ciblées. Une dans le bas du dos et deux sur le torse. Cela permet de procurer de la chaleur dans les zones les plus frileuses de notre corps. Nous avons préféré cibler ces zones et avoir une chauffe performante. Dans le cas contraire, avec un système complet cela aurait diminué l’autonomie de la veste et amoindri ses capacités. « L’attention toute particulière sur la zone de chauffe se situant en bas du dos n’est pas aléatoire. C’est une zone très sensible de notre corps où nous perdons beaucoup de chaleur. De plus, d’un point de vue médical la chaleur est capable de soulager des douleurs se trouvant dans cette zone. » nous informe Anka Plavosin.

La IWARM Jacket dispose d’une batterie de 7,4 volts qui permet d’avoir (en fonction des 3 modes de chauffe) une autonomie de 3 heures en mode maximum et 7 heures en mode minimum. La veste est livrée avec une batterie. Cela est une volonté de notre part car c’est une veste qui est faite pour être utilisée à la journée. 

 Le temps de charge de la doudoune est d’environ 4 heures. Nous avons fait en sorte de procurer avec la veste une batterie capable de recharger le plus rapidement possible et de répondre correctement à l’utilisation que vous voulez en faire. 

La batterie est positionnée dans la poche gauche de la doudoune. Ainsi nous ne la sentons pas et elle ne procure aucune gêne. Nous pourrions même oublier qu’il y en a une dans la veste. Cela ne change pas radicalement l’équilibre de la doudoune et nous n’avons pas la sensation d’avoir un poids qui nous tire vers le bas.

La batterie est bien sûr normée et respecte les règles strictes de sécurité fixées par l’Union Européenne.

Une conception :

 

Comme dit précédemment, la cheffe de produit Anka Plavosin, a suivi le projet du début jusqu’à la fin. Elle nous confie : « Il m’a fallu six mois pour mettre au point cette veste. Malgré le fait que la technologie utilisée soit la même que les gants, il a fallu l’adapter à la doudoune. La première difficulté a été de trouver les matériaux adéquats. Quel tissu utiliser, quelle isolation adopter ? Tant de questions auxquelles il faut répondre. Ensuite j’ai dû me consacrer au système de chauffe. Trouver des panneaux qui répondent à nos attentes et une batterie assez puissante et assez légère pour fournir l’énergie dont a besoin la veste pour chauffer ».

Comme les zones de chauffe sont plus importantes, il est nécessaire d’avoir plus d’énergie à disposition ; tout en offrant une autonomie assez longue pour pouvoir utiliser la doudoune comme bon nous semble.

Les technologies utilisées :

g

L’extérieur de la veste est fait de nylon déperlant. Cela ne vous empêche pas d’être surpris par la pluie ; mais justement : comme nous savons que l’on ne peut pas toujours prévoir la météo, ce tissu permet de rester au sec le temps de se mettre à l’abri. S’ajoute à ça l’isolation de la doudoune en polyester. Elle permet de conserver la chaleur de notre corps et de nous retransmettre un maximum celle émise par le système de chauffe. Pour finir le zip waterproof accentue l’aspect déperlant du nylon et diminue les possibilités d’infiltration d’eau.

Racer a été la première entreprise à commercialiser des gants chauffants. Cette technologie qui s’est améliorée avec le temps a été transférée sur la doudoune. La technologie de chauffe est la même que les gants. Elle est cependant adaptée et agrandie pour avoir la possibilité de chauffer des surfaces plus importantes. Alimentés par une batterie de 7,4 volts, les panneaux de chauffes placés dans la veste retransmettent tout simplement à notre corps la chaleur produite par l’électricité.

Crédit photo : Thaïs Rivière