Prêt ? Partez !

Épisode 4 : Équitation

Prêt ? Partez ! c’est notre chronique conseil pour bien préparer son équipement pour la reprise. La semaine dernière nous vous avons fourni un petit check-up pour être fin prêts pour vos premières sorties en parapente.  Aujourd’hui, c’est au tour d’Andy Chansel, notre responsable équitation qui nous donne ses astuces pour remonter en selle.

Si certains ont eu la chance de pouvoir continuer à s’entraîner et monter à cheval de façon régulière pendant le confinement, d’autres sont de retour aux écuries, tous plus impatients que jamais à reprendre le chemin des compétitions. Mais avant d’être appelé.e à la remise des prix, quelques étapes clés sont à prévoir ! Voici quelques étapes clés afin de bien préparer sa reprise.

Organiser sa sellerie

Qui dit printemps confiné, dit changement de saison ! La reprise est un moment opportun pour faire un nettoyage de printemps et procéder à une vérification du matériel. Profitez-en pour nettoyer et graisser tous vos cuirs (Sangles, selles, étrivières, filets, rênes, enrênements, licols, guêtres, bottes, …), pour nettoyer vos textiles (Couvertures, couvre-reins, tapis de selles, bonnets, bandes, …), et ranger ceux qui ne vous serviront pas cet été, comme les couvertures d’hiver par exemple. L’occasion également de vérifier que les produits de soin sont en bon état après l’hiver, et de faire le tri dans ce dont vous ne vous servirez plus. En ce qui concerne les gants, vous pouvez ramener vos gants chauffants à la maison en prenant soin de les ranger dans un endroit sec, avec batteries et chargeur à proximité. Les gants en cuir, quant à eux, peuvent être nettoyés à l’aide d’un chiffon humide ou une lingette bébé sans parabène. Évitez le savon glycériné, qui graisserait vos gants et ferait glisser vos rênes lorsque vous vous en servirez. Les gants en tissus peuvent être lavés à la main. Évitez le nettoyage à sec, le lavage en machine et le sèche-linge. N'utilisez ni eau de javel, ni adoucissant. Profitez-en pour faire une vérification rapide des coutures et des systèmes de fermeture (Zip, pression, scratchs) afin de vérifier que tout est en ordre.

Reprendre l’entraînement

Si vous n’avez pas pu monter pendant plusieurs mois, il est important de faire une reprise en douceur. Même si cela vous manque, évitez de mettre des conditions de compétition dès votre retour aux écuries. Si votre cheval n’a pas ou peu travaillé, n’hésitez pas à travailler sur les bases : transitions, travail de deux pistes. Comme notre ambassadeur Thierry Rozier, vous pouvez travailler la gymnastique de votre cheval pour améliorer ses réflexes et sa condition physique à l’aide de cavalettis, sauts de puce, etc. Pour le moral et le cardio, n’hésitez pas à aller faire des trottings en terrains variés si vous en avez la possibilité.

Le départ en compétition

Seules les compétitions Jeunes Chevaux sont autorisées actuellement, alors prenons notre mal en patience, et attendons la réouverture des concours ! D’ici là, prenez de l’avance et établissez votre check-list du départ en concours. Le matériel de transport, tout ce dont vous avez besoin pour votre épreuve, du matériel de rechange car nous ne sommes pas à l’abris d’une casse (licol, longe, paire de rênes), le nécessaire pour les soins (avant et après l’effort), et vos tenues à vous. N’oubliez pas le côté administratif, avec le carnet de votre cheval ainsi que vos papiers d’identité.

Et voilà ! Il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter bonne chance. Soyez forts !

Crédits photos : Clarisse Lebey